Comment faire cuire un steak à la perfection?

Pour ne plus jamais rater un steak

Pour obtenir toute la saveur d’un bon steak, d’un faux-filet ou d’une bavette de boeuf, il faut connaitre la cuisson adaptée pour chaque viande. On ne veut pas cuire et carboniser une viande : elle sera dure, coriace et sèche. 

Nous voulons plutôt qu’elle soit tendre, juteuse et délicieuse. Pour ce faire, il existe plusieurs degrés de cuisson et plusieurs types de cuisson. 

Choisir sa viande

Ce qui nous intéresse particulièrement, ce sont les steaks de boeuf, les viandes de première qualité, telle que le T-bone, le faux-filet, le Tomahawk, la bavette, le médaillon de boeuf, le filet mignon et les autres coupes premium. 

Consultez notre sélection de viandes de boeuf, en gros

Définir la cuisson

Plusieurs personnes n’aiment pas la vue du sang et n’apprécient pas en retrouver dans leur assiette, ils vont donc opter pour une viande plus cuite. Certaines autres personnes ne veulent absolument pas voir de rougeur dans leur viande, alors que d’autres aiment bien quand leur viande est bleue. Il y a différents goûts et préférences et on respecte ça chez Renard. De plus, un bon cuisinier sait s'adapter aux goûts de sa famille ou ses amis. 

Ainsi, chaque degré de cuisson correspond à un temps de cuisson. Il y a habituellement 6 degrés de cuisson pour les steaks de boeuf : bleu, saignant, médium saignant, à point ou médium, cuit ou médium bien cuit et bien cuit

 

Les six degrés de cuisson d'un steak de boeuf

 

  • Bleu : on va saisir rapidement l’extérieur de la viande pour la rendre colorée et chaude, mais l’intérieur reste complètement rouge et à peine tiède, la structure des fibres est ainsi à peine altérée.   

 

  • Saignant : cuit à l’extérieur pour en faire une croûte mince, dorée et bien chaude, l’intérieur est toujours rouge à 75%, chaud et la structure des fibres est légèrement plus compacte.

 

  • Médium saignant : L’extérieur aura une croûte cuite et la viande sera cuite à l’intérieur, rouge au centre à 50%.

 

  • À point : on va y retrouver une croûte cuite, plus épaisse et bien dorée. L’intérieur sera plus pâle, tirant sur le rose à 25%. La viande est encore moelleuse et juteuse et les fibres sont légèrement contractées.

 

  • Cuit : cuite à l’extérieur avec une croûte épaisse, l’intérieur sera rose au centre.

  • Bien cuit : la viande a une croûte épaisse et un intérieur brun, cuit en totalité et uniformément. Les fibres sont rétractées et la viande est plus sèche et manque de jutosité.

 

Comment cuire un steak à la perfection ?

Pour cuire un steak à la perfection, on va utiliser une cuisson sur grillade, grill, barbecue ou en utilisant une poêle striée sans matière grasse. Les steaks demandent une cuisson brève et adaptée aux morceaux de première qualité. Habituellement l’épaisseur d’une bonne coupe de viande est de 3\4 de pouce ou 2,5 cm d’épaisseur.

Il faut que la chaleur soit intense pour bien saisir la viande rapidement, sans la bouillir, ni la carboniser.

  • Bleu (50°C) : 5 minutes d’un côté, 3 à 4 minutes de l’autre.
  • Saignant (54°C): 6 minutes d’un côté, 4 à 5 minutes de l’autre.
  • Médium saignant (57°C) : 7 minutes d’un côté, 4 à 5 minutes de l’autre.
  • À point (61°C): 7 minutes d’un côté, 5 à 6 minutes de l’autre.
  • Cuit (65°C): 8 minutes d’un côté, 6 à 7 minutes de l’autre.
  • Bien cuite (70°C): 9 minutes d’un côté, 4 à 5 minutes de l’autre.

Voici tous nos trucs pour être un bon cuisinier et servir un bon degré de cuisson aux invités, amis, famille et pour impressionner sa douce moitié.

Bon appétit !


Article précédent Article suivant